Les Abbayes

en Ombrie

Les Abbayes


Entre Gubbio et Gualdo s’érigent de nombreuses et magnifiques abbayes et ermitages, lieux d'ascèses, qui permirent la diffusion du mysticisme au Moyen Age. Tout près de notre Camping Rio Verde, à côté de Scheggia et Pascelupo, sur le flanc du Mont Catria, se dresse l'Abbaye de Santa Croce de Fonte Avellana. Elle tire son nom de la forêt de noisetiers (Corylus Avellana) qui l’entoure. Un petit joyau de l'Appenin compris entre l'Ombrie et les Marches. Cette incroyable oeuvre architecturale doit surtout son renom au Scriptorium, conçu par les moines pour bénéficier constamment de la lumière du jour.

Dante Alighieri séjourna à Fonte Avellana en 1311. Dans son livre, la Divine Comédie, passage Le Paradis, il cite San Pier Damiani qui fut le supérieur de l'abbaye de 1043 à 1057. Fondés en 1014 par San Romualdo, l'ermitage et le monastère ont traversé plus de 1000 ans d'histoire, y compris les abolitions en 1810 (sous Napoléon) et en 1866 (Sous le Règne d'Italie).
Fonte Avellana devient Abbaye en 1325 et plus tard en 1392 commanderie. Pendant cette période, elle fut peuplée par les Avellanites, une congrégation autonome. En 1569, la congrégation fut dissoute et Fonte Avellana passa à la congrégation camaldule. Suivent encore quelques changements: en 1610, elle passa à la congrégation cénobitique de Saint Michel de Murano et en 1935, elle fut à nouveau reprise par les moines ermites camaldules, qui la gèrent encore aujourd'hui. Nous devons à l'abbé Don Gregorio Vitali l'appartement de l'abbaye, le réfectoire et la réalisation de l'Académie scientifique des Poussins. La bibliothèque fut conçue par l'abbé Don Giacinto Boni. Quant à l'abbé Don Aurelio Guidotti, il reconstruit le réfectoire alors que Don Alfonso Pollini se dédia à la réalisation de l'orgue.

Toujours près de Pascelupo, vous pouvez visiter l’ abbaye de Sitria, où se déroulent en été de nombreux concerts grâce à une acoustique parfaite. L'abbaye de Saint Emiliano in Congiuntoli, autrefois siège d'une importante commanderie de templiers, se trouve très proche.

L'ermitage du Mont Cucco, dédié à San Girolamo, enchassé dans les rochers, est le siège d'un couvent de religieux cloîtrés. C'est pourquoi sa visite est quasiment impossible.

Abbaye de Saint Bartolomeo de Camporeggiano, près de Gubbio. En 1058, un groupe de moines (d'habiles maçons) s'installa dans le nouveau monastère. De par leurs connaissances multiples sur les métiers d’alors, ils améliorèrent la vie du bourg, construisirent le pont sur le fleuve Assino, agrandirent un moulin et le four, fondèrent une vitrerie, ouvrirent un hôpital pour les pèlerins. Giovanni Gabriele, frère de Rodolfo et vieux propriétaire des lieux, autrefois moine à Fonte Avellana, y retourna comme abbé: ses propriétés s'étendaient jusqu'à Montone, Umbertide et Città di Castello.

En 1063, sur demande de Rodolfo Gabrielli, entretemps nommé évêque de Gubbio, le pape Alessandro III confisqua le domaine à Giovanni Gabriele. L'abbaye, qui faisait alors partie de la jurisdiction de Gubbio, fut mise sous la protection directe du Saint Siège. Suite à la dissolution du groupe de moines, en 1417, les “olivetani” s’occupèrent de l’abbaye et de ses terres jusqu’au début du XVIII. Il passa ensuite aux mains du monastère bénédictin de Saint Pierre de Gubbio.

Abbaye de Montecorona: près de Umbertide
La vieille crypte en partie souterraine possède une grande valeur artistique, historique et culturelle. L'église supérieure, à trois nefs, fut consacrée en 1105 et conserve des fresques et un choeur en bois. Le clocher est très intéressant par sa plante octogonale et circulaire, autrefois sans doute tour de défense, avec une horloge récemment restaurée.

Capodanno ed Epifania in Umbria

Per informazioni
Tel e whatsapp: (+39) 339 7658655